Casque moto : les routes tranquilles, ça n’existe pas

“Oh, je ne porte pas de casque sur les routes tranquilles !” Grosse erreur que l’on entend fréquemment. Il est bien sûr moins risqué de conduire sur des routes non pratiquées ou peu pratiquées, comme par exemple des petits sentiers ou des routes de campagne isolées.

Croyez-vous pour autant que c’est une raison suffisante pour renoncer au port du casque moto ? Il n’y a pas de routes tranquilles, juste des routes plus tranquilles que d’autres.

Le danger est partout

La raison pour laquelle certains motards commettent cette imprudence, c’est parce qu’ils estiment que le danger vient des autres et qu’ils ne peuvent avoir un accident qu’en raison de la conduite imprudente d’un autre automobiliste. “Je fais toujours attention, moi”.

On croit faire toujours attention, mais personne n’est parfait, et même sur une route perdue vous n’êtes pas à l’abri d’une erreur de conduite. Portez un casque moto !